Les insectes jouent !!

20/02/2024

Les insectes jouent !!

Des expĂ©rimentations scientifiques montrent que les bourdons "aiment" jouer aux billes đŸ€”.  Explications:

Il y a jeu si 5 conditions sont remplies:

 

  1. Le comportement observé n'a pas de fonction évidente (recherche de nourriture, d'accouplement...) et ne sert pas une adaptation immédiate (réaction de défense, arrivée de la pluie...).
  2. Cette activitĂ© doit ĂȘtre volontaire, spontanĂ©e et constituer une rĂ©compense en elle-mĂȘme.
  3. Les mouvements opĂ©rĂ©s lors du jeu sont diffĂ©rents de ceux mis en Ɠuvre pour satisfaire des besoins primaires .
  4. Le jeu peut ĂȘtre rĂ©pĂ©tĂ©, mais il n'est pas stĂ©rĂ©otypĂ©; ce n'est pas un tic.
  5. Le jeu nĂ©cessite "d'ĂȘtre bien"; le stress perturbe le jeu voire l'empĂȘche.

 

L'expérimentation:

On a mis à disposition de bourdons des billes de couleurs différentes, certaines fixes d'autres mobiles, placées sur leur chemin vers de la nourriture (sans l'entraver).

 

L'observation:

Les bourdons ont fait rouler des billes ,  Ă  diffĂ©rentes frĂ©quences suivant leur age et leur sexe... l'histoire ne dit pas si ils prĂ©fĂšrent les agates ou les porcelaines (les "pors" pour les initĂ©s)

 

❓ La question:

Ces comportements répondent-ils aux 5 conditions qui définissent le jeu ?

 

La réponse:

 

  1. Les bourdons se dĂ©tournent de leur chemin vers la nourriture pour faire rouler des billes, quand ils sont sur une bille ils n'Ă©tirent pas leur langue (comme pour butiner)... ils ne sont donc pas leurrĂ©s. Ils s'arrĂȘtent mĂȘme faire rouler des billes lorsqu'ils sont chargĂ©s de nectar et de pollen. On observe mĂȘme que les plus jeunes femelles font plus longtemps et plus souvent rouler les billes alors qu'elles n'ont pas encore l'Ăąge d'aller butiner ! Et les mĂąles, qui eux ne rĂ©coltent pas pour la collectivitĂ© mais pour se nourrir eux-mĂȘmes (Ă©goĂŻste va !) roulent trĂšs souvent ces billes dans leur jeunesse.  Les bourdons ne font pas le mĂ©nage non plus car ils n'Ă©cartent pas les billes de leur chemin. Les mĂąles qui font rouler une bille ne pensent pas chevaucher une jeune reine puisqu'ils ne sortent pas leur appareil gĂ©nital.... Bref: CONDITION N°1 REMPLIE ... PAS DE FONCTION PRIMAIRE ÉVIDENTE.
  2. Les bourdons n'ont pas besoin de dĂ©placer les billes pour remplir un besoin primaire. En plus ils grimpent sur les billes mobiles et ne grimpent pas sur les billes collĂ©es au sol... c'est plus rigolo quand ça bouge 😃 ... en plus si on les habitue Ă  faire rouler des billes d'une certaine couleur, ils feront rouler ces billes plutĂŽt que des billes d'une autre couleur lorsqu'on leur donne le choix... comme une rĂ©action de rĂ©compense. CONDITION N°2 REMPLIE... VOLONTAIRE, SPONTANÉ, RÉCOMPENSE EN SOI.
  3. Pour se nourrir, se reproduire, ou pour dĂ©fendre la colonie, ils ne font aucun mouvement qui ressemble Ă  celui mis en Ɠuvre pour faire rouler une bille. Pas de sortie de langue comme on l'a vu, pas de bourdonnement, leur dard reste tranquille. Ils ne font pas rouler les billes de plus en plus vite en apprenant, ils ne semblent donc pas rechercher une performance. CONDITION N°3 REMPLIE... ACTIVITÉ INHABITUELLE.
  4. Les bourdons qui font rouler des billes le font plus souvent certains jours que d'autres, plus ou moins longtemps, sur des distances plus ou moins longues... CONDITION N°4 REMPLIE... CE N'EST PAS UN STEREOTYPE.
  5. Dans l'expĂ©rience tout a Ă©tĂ© fait pour Ă©viter le stress đŸ˜± . nourriture Ă  profusion, pas de prĂ©dateur, conditions naturelles (cycle de jours etc.) reproduites aussi bien que possible... CONDITION N°5 VALIDÉE... LES BOURDONS NE DEVAIENT PAS ÊTRE STRESSES. (l'expĂ©rience n'a pas introduit d'Ă©vĂšnement stressant).

 

Jusqu'Ă  preuve du contraire, Il semble donc que les mammifĂšres ne soient pas les seuls Ă  jouer ! pour en lire d'avantage je vous invite Ă  dĂ©couvrir le passionnant article de  Zoom-Nature.

 

Incroyable nature qui nous entoure et avec laquelle nous coĂ©voluons depuis si longtemps